Mon Profil
  • Fluminense
  • Atlético Mineiro
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Curitiba
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Náutico
  • Coritiba
  • Flamengo
  • Cruzeiro

Premiere Ligua

Brésil-Australie: La Seleção au stade Mane Garricha

Neymar avait ouvert le bal en Coupe des Confédérations dans ce stade -
Action Images
La Seleção va affronter l'Australie ce samedi dans une enceinte qu'elle connait parfaitement et dans laquelle elle se sent très bien avec un bilan plus que favorable pour les brésiliens.

Le Brésil va affronter au Stade Mane Garrincha de Brasilia, l’Australie pour sa seconde sortie post Coupe des Confédérations après sa défaite 1 à 0 face à la Suisse. Une pelouse fétiche pour le Brésil qui reste sur une victoire 3 à 0 face au Japon lors de la dernière Coupe des Confédérations remportée face à l’Espagne.

Une première face à Haïti

Pour sa première sortie sur cette pelouse, il faut remonter en 1974 et plus précisément au 21 Avril, pour trouver trace du premier match de la Seleção sur cette pelouse. Rencontre préparatoire au mondial allemand face à Haïti qui elle aussi s’était qualifiée pour ce mondial.

Une rencontre démesurée entre les deux formations, et logiquement le Brésil l’a emporté sur le score de 4 à 0. Paulo Cesar Caju (22’) est devenu le premier buteur brésilien dans cette enceinte, Edu à la 30’ minute doublait la mise, en seconde période, Rivellino (50’) et Marinho Chagas (59’) ont inscrit les deux autres buts de ce premier succès auriverde.

Défaite face au Pérou

Pour sa seconde prestation, le Brésil recevait en ce 28 Avril 1985 en amical, le Pérou, une rencontre qui a tourné à l’issue du coup de sifflet final en faveur des péruviens, vainqueurs 1 à 0 de la formation d’Evaristo de Macedo, c’est l’un des plus grands joueurs péruviens de l’histoire, Julio César Uribe qui à l’heure de jeu a inscrit l’unique but de la victoire. C’est encore aujourd’hui la seule formation à avoir battu le Brésil sur cette pelouse.

La Seleção renoue avec la victoire

Troisième rencontre le 17 Avril 1986, avec la Finlande comme nouvel adversaire, une première entre les deux équipes, avec la formation de Tele Santana qui a éprouvé les pires difficultés pour battre la Finlande, à l’issue d’une rencontre de faible niveau. C’est Marinho qui avait ouvert le score à la 70’ minute puis les deux autres buts brésiliens ont été inscrits en fin de match suite à deux erreurs de la défense finlandaise, par Oscar (88’) et Casagrande (89’).

Premier nul de l’histoire

Gros match sur le papier en ce 12 Décembre 1987, entre le Brésil et l’Allemagne, match qui aura tenu toutes ses promesses avec au final un score de parité d’un but partout. Un début de rencontre où les Allemands posèrent de gros problèmes à la Seleção, mais restaient néanmoins très prudents en défense, regroupés autour de Herget et de Kohler. De leur côté les Brésiliens privés de nombreux titulaires avaient le tort de vouloir jouer court et en une-deux dans le centre où il y avait énormément de joueurs. Fort heureusement Pita éclairait le jeu notamment avec des ouvertures lumineuses de 40 mètres à destination du rapide Müller.
Mais l’attaquant du São Paulo pas tout à fait rétablit d’une blessure n’arrivait à faire la différence, cependant il mit Immel et sa défense en fâcheuse posture à plusieurs reprises, dommage qu’au repos il du quitter ses partenaires.

De retour des vestiaires, il aura fallu attendre la 67’ minute pour assister à l’ouverture du score suite à un long corner qui avait survolé la défense allemande, Batista reprenait de la tête pour battre Immel. Par la suite les brésiliens allaient gâcher deux belles occasions de doubler la marque. L’égalisation Allemande intervint en toute fin de rencontre (89’) suite involontairement à un caviar délivré par Eduardo qui donnait la balle à Reuter qui d’un joli tir ne laissait aucune chances à Gilmar. C’est sur ce score de parité que les deux équipes se sont séparées.

Festival de Romário et Ronaldo

Pour sa cinquième sortie sur cette pelouse, c’est la Roja chilienne qui avait affronté la Seleção de Zagallo, et le Brésil a largement dominé sur le score de 4 à 0 le Chili, avec un doublé pour Ronaldo et Romário, Il Fénoméno était à la réception d’un centre de Roberto Carlos et profitait d’un rebond pour de la tête tromper Nelson Tapia à la 9’ minute, puis à la 39’ minute c’est au tour de Romario de s’illustrer en inscrivant le second but de la Seleção, et c’est également de la tête que le Baixinho au second poteau reprenait victorieusement un centre de Ronaldo. En seconde période il a fallu pas moins de cinq minutes pour que les 30.000 spectateurs n’assistent à deux nouveaux buts de la part des deux compères d’attaques, tout d’abord c’est Ronaldo qui à la 58’ minute portait le score à trois zéro, bien lancé par Juninho Paulista, Ronaldo était fauché dans la surface et l’arbitre octroyait un pénalty que Ronaldo transformait, enfin Romário entérinait cette victoire par un quatrième but, son second à titre personnel, avec encore un service de Ronaldo qui avait astucieusement dévié la balle pour Romário au point de pénalty qui n’avait éprouvé aucun problème pour loger le ballon dans le but de Tapia.

Nouveau beau succès brésilien

En ce 11 Novembre 1997, le Brésil recevait le Pays de Galles en match préparatoire à la Coupe des Confédérations, et à l’issue de la rencontre le Brésil l’a emporté sur le score de 3 à 0. Zinho à la 32’ minute fût le premier buteur de cette victoire, sur une belle ouverture de Rivaldo, Zinho trompait d’un tir de l’extérieur du gauche, Paul Jones. Puis c’est Rivaldo à la 37’ minute qui réalisait un bijou de coup franc qui trouvait la lucarne galloise. Enfin Rodrigo Fabbri, à la 51’ marquait le troisième et dernier but de la rencontre, lui aussi sur coup franc voyait sa tentative terminer dans la lucarne opposée, du grand art et une belle victoire des Auriverde.

Nouvelle déroute de la Roja

Match de qualification pour le mondial allemand, le Brésil recevait le Chili, rencontre importante dans ce mini-championnat où tous les points son âprement disputés, et le Brésil n’a pas manqué sa sortie en réalisant un carton plein face à la Roja qui s’est inclinée sur le score de 5 à 0.

Juan fût le premier buteur de cette victoire à la 11’ minute, le joueur du  Bayer Leverkusen, reprenait de la tête un corner. Puis Robinho portait le score à deux zéro à la 20’ minute, suite à un bon centre d’Adriano, le ballon était remis en retrait à destination de Kaka, qui remettait à Robinho de près pour pousser le ballon du but chilien.

Le festival Adriano

Et c’est sur un festival d’Adriano que le sort de la rencontre allait être scellée, avec un triplé réussit par l’Empereur. Tout d’abord à la 26’ minute, d’un tir à l’entrée de la surface complètement excentré sur la gauche il adressait un tir à ras de terre qui terminait sa course dans le petit filet chilien, puis trois minutes plus tard, il marquait son second but d’une reprise puissante de la tête, suite à un corner de Zé Roberto, enfin il parachevait cette victoire par un troisième but personnel à la 92’ minute, sur une passe de Robinho, déclenchait du gauche un e frappe surpuissante qui ne laissait aucune chance à Nelson Tapia.

Un bilan favorable pour le Brésil

Après huit rencontres, le bilan plaide sans aucuns doutes en faveur de la Seleção, qui affiche pas moins de six succès pour une défaite et un nul, les brésiliens qui se sont montrés adroits dans le dernier geste en ayant inscrit pas moins de 22 buts en concédant dans le même temps, que deux buts, le dernier datant du 12 Décembre 1987, but inscrit par Stefan Reuter lors du match nul obtenu par la Mannschaft un but partout.

Des dix-neuf différents buteurs brésiliens, c’est Adriano avec un triplé réussit face au Chili en 2005 qui est le meilleur buteur sur cette pelouse, il devance Ronaldo et Romário auteurs pour leurs parts d’un doublé réalisé en 1997 face au Chili. Le dernier but brésilien fût inscrit par Jô le joueur de l’Atlético Mineiro, lors du succès 3 à 0 face au Japon lors de la dernière Coupe des Confédérations.

 
 

L'actu foot en vidéo

Prev

Bragantino - São Bernardo (10 photos)

Bragantino - São Bernardo (20 photos)

Bragantino - São Bernardo (30 photos)

Bragantino - São Bernardo (40 photos)

Bragantino - São Bernardo (50 photos)

Next

3 Commentaires

adrianofonsecakk

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas iaculis erat eget augue pulvinar elementum. Cras dapibus ligula vel molestie tristique. Duis mollis leo et libero pellentesque vehicula. Nullam suscipit vehicula nisl sit amet iaculis. Maecenas mollis mauris a augue porttitor volutpat. Vivamus convallis orci sit amet nisl rhoncus, nec ultrices eros mattis. Curabitur eu arcu sodales purus aliquet egestas. Sed consectetur pharetra metus in dignissim.

Répondre10:55

adrianofonsecakk

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas iaculis erat eget augue pulvinar elementum. Cras dapibus ligula vel molestie tristique. Duis mollis leo et libero pellentesque vehicula. Nullam suscipit vehicula nisl sit amet iaculis. Maecenas mollis mauris a augue porttitor volutpat. Vivamus convallis orci sit amet nisl rhoncus, nec ultrices eros mattis. Curabitur eu arcu sodales purus aliquet egestas. Sed consectetur pharetra metus in dignissim.

Répondre10:55

adrianofonsecakk

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas iaculis erat eget augue pulvinar elementum. Cras dapibus ligula vel molestie tristique. Duis mollis leo et libero pellentesque vehicula. Nullam suscipit vehicula nisl sit amet iaculis. Maecenas mollis mauris a augue porttitor volutpat. Vivamus convallis orci sit amet nisl rhoncus, nec ultrices eros mattis. Curabitur eu arcu sodales purus aliquet egestas. Sed consectetur pharetra metus in dignissim.

Répondre10:55

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next

    Le forum Foot

    To the top